Gouverner la ville mobile, Intercommunalité et démocratie locale

gouverner la ville mobile

L’espace urbain contemporain tend à se dissocier entre des métropoles orientées vers une production mondialisée et des espaces tournés vers les fonctions résidentielles, domestiques ou récréactives. Du coup, la formule d’un régime unique de gouvernement des villes perd de sa crédibilité. Deux régimes se dessinent : celui des villes centres, socialement mélangé et tourné vers la compétition économique, et celui des intercommunalités périphériques, socialement homogène et spécialisé dans les services à la personne. L’avenir de la démocratie urbaine se trouve donc subordonné à la capacité politique d’articuler ces deux figures, pour qu’elles se complètent sans se nuire.

 

Philippe EstèbeGouverner la ville mobile. Intercommunalité et démocratie locale, PUF, coll. « La ville en débat », 2008, 76 p., EAN : 9782130566625.

 

http://lectures.revues.org/1958

 

 

 

 

Recherche

Menu principal

Haut de page